AZAÏS Jean-Paul, céramiste

Le Clou de potier est un objet d’argile très fine qui a été réalisé par un tournage sensible et précis, puis, après raffermissement, il a été poli à la perfection. Suite au séchage, il a été engobé avec un vernis naturel d’argile récoltée dans le terroir local. Le concept de clou vertical est issu de mes travaux antérieurs sur l’idée du vecteur et du mouvement : le Triangulo montagne mère d’argile, la Flèche et l’Epine ; après un temps de maturation, ce Clou de potier désormais incliné sur un plan en est une concrétisation actuelle. Le simple renversement de la forme initialement créée verticalement façonne une structuration inattendue de l’espace, source d’une nouvelle émotion.
Un clou est une merveilleuse force qui relie et autorise l’intelligence de la main.


Jean-Paul Azaïs



La leçon de la flaque m’a mis sur la voie des vernis naturels d’argile, mais les flaques peuvent également me séduire par leur beauté. Parfois, elles deviennent un milieu de vie transitoire pour des larves d’insectes, des abreuvoirs inespérés pour les oiseaux et les petits mammifères ou des écrins pour des feuilles mortes se transformant en humus. Minuscules lacs se ridant au moindre…


Jean-Paul Azaïs

Biographie

Jean-Paul AZAÏS né en 1952 à Perpignan, est un enfant de l’Aspre en Catalogne du nord, profondément marqué par ses racines catalanes amoureux de la tradition et de la nature.

En 1971 il entame un long apprentissage de la céramique en autodidacte. Il a étudié la géologie, la biologie et après son diplôme de pharmacien il se lance en 1979 dans le métier de céramiste.

Depuis plus de quarante ans, il expérimente de nombreuses techniques personnelles et améliore les gestes de son métier. Ses céramiques sont le fruit d’une longue et ardente recherche, recherche qui l’a conduit à élaborer des techniques inédites.

Ses oeuvres d’ocre et de fumée témoignent de son aspiration, de son regard et de sa propre démarche. Les couleurs naissent de ses relations avec la terre et de la cuisson au feu de bois.

Il est très connu dans le monde de la céramique contemporaine française, a été salué par de nombreux prix et expose dans les galeries et musées en France et à l’étranger.

Dans son atelier Terres d’Aspre il a revisité toute la céramique antique et créé des oeuvres aux formes simples qui célèbrent la flaque et la fumée, des pièces d’argile et de lumière mêlant tradition et modernité.

Grâce à l’étude scientifique d’une flaque d’eau boueuse, il explique le principe d’un vernis naturel d’argile proche de celui des sigillées gallo-romaines.

Lire la suite

Travail de Jean-Paul Azaïs

La forme de la jarre est universelle, l’assimilation de la douceur et de la pureté des profils rencontrés chez les derniers potiers espagnols m’autorisa à tendre et à affiner les bases de mes jarres. Puis, cette nouvelle pratique aboutissant à spatialiser le volume, je l’ai appliquée sur toutes mes autres pièces. Le séjour en Grèce influença la partie supérieure de mes formes. À l’image du corps humain, les épaules des jarres s’aplatirent de plus en plus et se recourbèrent harmonieusement à la manière des vases antiques aux proportions idéales d’Amasis et d’Exékias. Cette morphologie « amphorisée et chargée de méditerranéité », je n’ai cessé de l’utiliser pour développer un univers de volumes plus ou moins fermés, hésitant entre de nombreuses typologies de vases aux cols à peines suggérés, variablement enroulés, ou des aryballes cordiformes aplatis. Les Jarres se sont ensuite couvertes d’un petit bouchon, d’un couvercle convexe. Puis, après l’apparition de la forme du Triangulo, je les ai closes tout naturellement d’un petit cône surélevé.

Lire la suite
Pour un meilleur affichage, merci de tourner votre téléphone.