MANN Robert Charles, Photographie

"J’espère partager avec la personne qui regarde mes photos une expérience riche et onirique, un point de référence à partir duquel explorer les âmes.


Pour atteindre ce but j’utilise plusieurs appareils photo sans objectif. Le sténopé a la particularité de suggérer l’objet plutôt que de le représenter. Cette suggestivité comporte un profond mystère, que l’on ne découvre pas à la surface de l’image mais plutôt dans sa singulière représentation.


Lorsque je mêle cette technique et mon choix de sujet, la photo “respire” et devient un environnement métaphorique. La singularité de la photo au sténopé réside dans des temps de pose très longs, de quelques secondes à plusieurs heures. Cette exposition en continu produit des effets que l’oeil ne peut percevoir. Des sujets en mouvement deviennent translucides, du fait de leur qualité vibrante, d’autres seront peut-être complètement invisibles. Des objets inclus pendant la prise de vue seront invisibles sur le tirage final.


La série “Reflection” est une expérience aussi bien dans la méthode que dans son concept. Utilisant l’idée que l’eau en mouvement et une longue exposition produisent une accumulation d’images, je pointe la camera vers la surface de l’eau en opposition directe avec la lumière du soleil. Debout dans l’eau, je découvre à la surface des formes de réflexions solaires, poussées par les courants et les objets immergés. En utilisant un filtre rouge, la réflexion produit une forme abstraite sur un fond opaque. Ces photos ne sont pas que de simples abstractions, leurs origines sont intégralement organiques.


La série “Head” a été photographiée avec un sténopé fabriqué à la main, utilisant du film 4×5 inch et un filtre orange. Je dirige le sujet et chorégraphie ses mouvements pendant une longue et unique pose de deux minutes. Le résultat n’est pas un montage de plusieurs portraits mais plutôt une performance singulière puisque le sujet change de position pendant l’exposition et accumule ainsi différentes images sur un seul plan-film. La peinture de Francis Bacon fut une inspiration pour cette série.


La série “Window” a été photographiée avec un sténopé fabriqué à la main, utilisant du film 4×5 inch et inspirée par une fenêtre du XVIII ème siècle, trouvée dans mon grenier. Cette fenêtre m’a servi de support et d’inspiration pour cette série d’images que je continue à produire. Mon intention est de donner au public, une conscience du voyeur qui vit en chacun de nous.
Mon travail ne fait appel qu’au seul procédé analogue; Je n’utilise pas Photoshop! Tous les tirages sont exécutés sur du papier fibre baryté chlorobromure d’argent ou du lin photo-sensible, révélé avec un développeur lithographique qui produit cette couleur unique et fait ressortir à la surface de l’image les fibres du support.


Un tirage peut être réalisé de mille façons différentes. Le choix des matériaux, la qualité tactile du tirage sont très importants. Le tirage entre pour moitié dans la conception de la photo. Des décisions conscientes engendrent des effets inconscients. Le monde du tirage dans son ampleur n’a d’égal que le monde de l’image.


Il entre un nombre infini de paramètres et de variables dans la réalisation d’une image et parfois ils produisent une grande et forte émotion."


Robert Charles MANN

Biographie

Dès que Robert, réalisât, à l’âge de huit ans, son premier tirage dans le labo de son père, il comprit ce que le monde de la photographie avait de magique et cela avant même de faire sa première prise de vue.

Né en 1960 aux États-Unis d’Amérique, d’une mère pianiste concertiste et d’un père photographe, Robert Charles Mann a grandi dans un univers artistique.

L’influence de son environnement familiale l’entraine à entreprendre de front, des études musicales et photographiques. Il suit des cours de musique à l’Université d’État de l’Ohio où il obtint, en 1980, un diplôme en Théorie et Performance à l’Institut de Musique à Hollywood, Californie.

Il poursuit ensuite des études d’astronomie, de photographie et de composition de musique contemporaine. En 1990 il obtient le diplôme “Platinum Printing” (tirage platine) du Maine Photographic Workshop à Camden, Maine. Puis en 1992 un diplôme de Pigment Printing (tirage au charbon) du Fine Print Studio du Musée de Düsseldorf.

Au cours des années 80, il participe à de nombreux projets qui le conduisent à participer au Art Club, qui soutient la réalisation de spectacles musicaux d’avant garde à Los Angeles. Il reprend ses travaux de tirage photo(graphique) et se met à son compte pour financer ses divers projets artistiques.

Rapidement, il devient un des tireurs les plus recherchés, il dirige le studio et assiste Herb Ritts pendant deux années. Il collabore avec Helmut Newton, Mary Ellen Mark, Peter Lindbergh, Sheila Metzner, Dennis Hopper et tant d’autres. Dans le même temps, il occupe le poste de photographe en chef du magazine Exposure.

Il produit aussi, d’innombrables tirages pour les Éditions Twelve Tree & Twin Palms, ainsi que pour Hollywood Archives.

Depuis ces vingt dernières années, Robert Mann a tiré plus d’un million de photos!

En 1989, ayant établi une solide réputation internationale de photographe et de tireur, il s’installe à Paris où il réside aujourd’hui.

Il continue de collaborer avec de nombreux photographes tout en produisant ses propres images. Pour réaliser ses photos, il n’utilise plus qu’un sténopé (l’appareil photographique sans objectif). Robert compose aussi de la musique pour les films et la télévision, plus d’infos.

Robert Mann a récemment travaillé avec Brad Pitt : un reportage photographique sur le quotidien du couple Pitt-Jolie pour le W Magazine. Il a continué sa collaboration avec Brad Pitt en tirant les nombreuses archives de l’acteur. Brad Pitt a acquis 11 grands tirages des séries “Orbit” et “Flowers”.

Lire la suite

Expositions

• L’ARBRE C’EST LE TEMPS RENDU VISIBLE

2019 – Galerie Capazza, Laura Capazza-Durand curatrice, Nançay France

• SOLARIGRAPHS

2018-2019 – Galerie Asinerie du Domaine de Chaumont-sur-Loire, Chantal Colleu-Dumond curatrice, Chaumont-sur-Loire France

• META PAYSAGES

2017-2018 – Galeries Hautes du Château de Chaumont-sur-Loire, Chantal Colleu-Dumond curatrice, Chaumont-sur-Loire France

• PUIS VINT MAINTENANT

2012 – Musée de Vendôme, Aline Manoukian curatrice, Vendôme France

• SAINTS AND SINNERS

2011 – Antebellum Gallery, Rick Castro curateur, Los Angeles, Californie

• ROBERT CHARLES MANN

2011 – Les Curieuses, David Gaillard curateur, Paris France

• ROBERT MANN

2009 – Galerie Basia Embiricos, Ku Khahn curateur, Paris, France

• ROBERT MANN

2006 – Galerie Ritual, Arno Ferrié curateur, Paris, France

• PINGYAO INTERNATIONAL

2005 – Musée de Pingyao, Pingyao, Chine

• ROBERT CHARLES MANN

2004 – University of the Arts, Philadelphia, Pennsylvania

• SUMMER GROUP EXHIBITION

2004 – Drabinsky Gallery, Toronto, Canada

• MARUBI 2003

2003 – National Gallery of Arts, Tirana, Albania

• ORBITS

2003 – Lonsdale Gallery, Linda Book curatrice, Toronto, Canada

• LANDSCAPES, HANDS, FLOWERS

2003 – Charles Nes Gallery, New York, New York

• PINHOLE AND PHOTOGRAMS

2003 – Lonsdale Gallery, Toronto, Canada

• NEW WORKS

2002 – Charles Nes, New York, New York

• REFLECTIONS

2002 – Lonsdale Gallery, Linda Book curatrice, Toronto, Canada

• FLOWERS

2002 – Michael Dunsford Gallery, Seattle, Washington

• ONE OFF

2001 – Special Photographers Gallery, Londres, Angleterre

• AMERICAN PHOTOGRAPHERS

2001 – French Institute, New York, New York

• WHY PINHOLE?

2001 – Visual Studies Workshop Gallery, Rochester, New York

• VUES DE TOURAINE

2001 – Maison du Loir et Cher, Blois, France

• OUT THERE HERE

2000 – Provincetown Museum of Art, Provincetown, Massachusetts

• TRACING SHADOWS

2000 – Lonsdale Gallery, Toronto, Canada

• PHOTO L.A. 2000

2000 – Charles Nes, Santa Monica Civic, Santa Monica, Californie

• MILLENNIUM

1999 – Special Photographers Gallery, Londres, Angleterre

• MAGIAE NATURALIS

1999 – Lonsdale Gallery, Toronto, Canada

• PINHOLE ART

1999 – Ohio Art League, Columbus, Ohio

• WINDOW SERIES

1999 – Pinhole Visions Gallery, Chapel Hill, North Carolina

• SANS OBJECTIF

1998 – Carré Davidson Galerie, Tours, France

• PAYSAGES TOURAINE

1998 – Carré Davidson Galerie, Tours, France

• CAMERA READY

1998 – York Quay Gallery, Toronto, Canada

• PINHOLE INTERNATIONAL

1998 – Lonsdale Gallery, Toronto, Canada

• AVANT PREMIER

1997 – Claude Samuel Galerie, Paris, France

• ESPRIT DES LIEUX

1997 – Château de Tours, Tours, France

• PETIT FORMAT

1997 – Carré Davidson Galerie, Tours, France

 

Lire la suite
Pour un meilleur affichage, merci de tourner votre téléphone.