RIGHI François, peinture, estampe, et autres univers righisiens, Artiste permanent de la Galerie Capazza depuis 1976

RIGHI (Kulm, 1797 m.), François (Lyon, 1946).


François Righi édite, depuis des années, des livres à tirage limité dont il est rigoureusement le concepteur, le graveur, parfois l’auteur, souvent l’imprimeur. Il participe à de nombreux salons et foires internationaux et ses œuvres sont présentes dans les grandes collections publiques en France et à l’étranger. Il résume son parcours en quelques mots : « Danse classique espagnole avec José Torres à la fin des années 60. Trois mille kilomètres à pied sur les hauteurs de la Sierra Madre au Mexique, en 1974. Puis, trente-cinq ans de germinations berrichonnes dans le reflet du jardin de Blake à Felpham. Plasticien, paonologue, « tailleur d’images », faiseur de livres… Né à Lyon, patrie de Maurice Scève, en 1496-1946. »


Vit et travaille en Berry.

Sélection d’expositions

2015  Paris, Maison Rouge

2014  Lyon, Bibliothèque Part-Dieu

2013  Paris, Galerie Despalles

2012  Orléans, Les Temps modernes

2011 Chartres, Librairie l’Esperluète, « Roues combinatoires » Roanne, dans le cadre du 2ème salon de l’édition créative et du livre d’artiste

2010  Nançay, Galerie Capazza : « Feux personnels » Grignan, Espace François-Auguste Ducros, « Promenade dans un enclos » Lille, Galerie l’Espace du dedans

2009  Grignan, Espace Ducros : « Promenade dans un enclos ».

2007  Roanne, médiathèque : « Des livres, le spectre d’une exposition impossible (dédicace James Lee Byars) ».

2006  Lille, Galerie L’Espace du dedans : « Taurides ».

2005  Bourges, Bibliothèque des Quatre Piliers : « Livres parlants, livres muets, miroirs » (1975-2005)

2004  Pont-Audemer, Musée Alfred Canel : « Toute figure est monde » (avec J.-C. Mattrat). Bourges, hôtel Lallemant : « L’univers à l’aune Lallemant » (présentation du livre de Robert Marteau et F. R. Le Miroir volatil).

2003  Saint-Restitut, Galerie Lithos/Art contemporain : « Plumes de paon et autres exagérations ».

1998  Bordeaux, Librairie-Galerie Architypographies : « Les livres de F.R. » Nançay. Galerie Capazza : « Portraits »

1997  Munich, Bayerische Staatsbibliothek : « François Righi / Les livres » Paris, Galerie Philippe Casini : « Trouvez Hortense » Châteauroux, Médiathèque : « Les livres de François Righi ».

1995  Bourges, Médiathèque : « Les livres de François Righi ».

1993  Juvisy-sur-Orge, Espace d'Art contemporain Camille Lambert : « Contrôle paonalogique ».

1992  Bourges, Château d'eau : « Le Songe d'un paonophile », (Association A.P.O.) Paris, Galerie Philippe Casini : « Le corps du symbole » Ankara, Galerie Siyah-Beyaz.

1991  Limoges, F.R.A.C. Limousin : « Summa Pavonica ».

1990  Paris, Galerie Philippe Casini : « Similitudes »

1989  Paris, Galerie Philippe Casini (avec Osman et Jean Zuber) Nançay, Galerie Capazza : « Brandan's last voyage » Mortemart, Château des Ducs de Mortemart, (F.R.A.C. Limousin)

1988  Uzerche, Espace Vézère, « François Righi, livres et travaux (1975-1988) ».

1987  Paris, Galerie Philippe Casini « Danger / paon ».

1986  La Borne, Centre d'expositions : « A propos d'Orients », (avec Bambagioni) Lyon, Librairie-Galerie La Proue : « Fragment sur le paon bleu ». Mulhouse, Bibliothèque Municipale : « Pavo : un livre, un espace ».

1985  Nançay, Galerie Capazza : « Rêves sur une rencontre abrupte ».

1982  Paris, Galerie La Passerelle : « Les rendez-vous de François Righi ». Bordeaux, Galerie du Temps cassé : « Les livres gravés de François Righi » Paris, Galerie La Passerelle : « Quatre-vingt-une lettres à Victor Segalen »

1979  Paris, Galerie André Biren : « Voyage aux cavernes du ciel »

1978  Madrid, Galerie De La Mota

1977  Munich, Kunstverein (avec Walter Zacharias) Paris, Galerie André Biren : « Du fil des heures aux signes caractéristiques ».

1976  Amsterdam, Galerie Da Costa : « Le Barnabooth et autres bêtes modernes ».

1975  Paris, Atelier Luc & Pascale Moreau : « Flèche-en-ciel ».

1974  Lyon, Librairie-Galerie Decître (avec François Bouillon).

1967  Lyon, Galerie L'Art et la Vie.

Lire la suite
Pour un meilleur affichage, merci de tourner votre téléphone.