JANI, peinture, Artiste permanente de la Galerie Capazza depuis 1993

« Le peintre Jani m’a dit un jour : « l’or n’est pas une couleur comme les autres, parce qu’il n’est pas une couleur. C’est un état. Un constat. Une étape. »


L’ultime sans doute, mais qui parfois anticipe, affleure, effleure, vient témoigner d’une lumière dans la nuit, d’une matière vivante et de ses messages. Messages car il s’agit d’un dialogue avec la matière, et c’est cette fréquentation alchimique que Bachelard appelle la rêverie. Une rêverie cosmique. Comme si l’alchimiste, le peintre, sortant du langage, se laissait aller à jouer de la grande harpe éolienne, afin de bercer ce que Reeves appelle la gestation cosmique ».


France Delville, Extrait d’un texte à propos de l’or,


« Une culture à pour conséquence un désir d’approfondir et, si l’on est créateur, un souci d’identification à des antériorités spirituelles. Les cloîtres romans ou les temples génèrent les motets et les mandalas. L’appréciation de la délicate métrique de du Bellay ou de l’écoute des dodécaphonistes constituent au même titre notre richesse et notre liberté mentale. Ce substrat est indispensable dans sa diversité à toute prospective. La culture ne saurait se différencier, elle forme un tout. Une œuvre serait-elle possible sans culture ? Ainsi la peinture de JANI me plonge-t-elle dans une spiritualité inhérente à la culture… »
Michel Gaudet


« Dépouillées, ramenées à l’essentiel, les Mémoires Palatines de Jani sont des icônes, des représentations abstraites du divin où l’invisible devient tout à coup l’évidence même ».
Dane Mac Dowell


« Comme toujours, l’outil de Jani tend à transcender la matière employée ; une fine pâte de couleurs et de tons, triturée à satiété, jusqu’à ce que les ingrédients en deviennent fluidiques, jusqu’à ce qu’elles n’en laissent suinter que le suc de leur substance. C'est-à-dire que chez Jani comme chez Chagall, la chimie se transmue en opérante alchimie.


Les coloris s’unifient dans un parcours de lumière égale, harmonieusement répartie sur la surface du tableau enfin devenu comme le miroir d’une contemplation intemporelle. La ferme géométrie architecturale des formes s’est estompée afin de se conjuguer, je dirai, de se fondre sans rien perdre de leur symbolique, à la richesse prolifère de couleurs ayant peu à peu perdu leur fonction utilitaire pour s’assumer pleinement dans un rôle de semis culturel, au diapason des formes.


Chaque tableau de Jani sera donc une proposition à méditer les courants conducteurs de certaines civilisations hindouistes très anciennes qui demeurent ou redeviennent opérationnelles dans la marche de nos cultures occidentales éprouvées comme autant d’autres civilisations par les tragédies et les guerres, les cruautés infligées par l’homme à l’homme, à la nature et aux bêtes.


Quoique nous avancions de plus en plus dans la connaissance des mécaniques célestes, quoique nous pénétrions de mieux en mieux dans l’univers des plus lointaines galaxies, je crois que nous avons perdu le sens sacré du cosmos et par là même le sens caché de certaines correspondances. La quête initiatique que nous propose Jani dans son œuvre nous aidera quelque peu à retrouver ce sens du sacré. Son tenace chemin cultuel dans sa formation picturale s’inscrit, parallèlement aux données de la science, dans le cours d’œuvres qui tentent de remettre en cause que ce nous croyons être la fixe fatalité du destin, l’irrémédiable ».


André Verdet

Biographie

« C’est à l’Ecole des Arts Appliqués de Paris, où je suis rentrée en 1948, que j’ai découvert la géométrie plane et dans l’espace. L’intérêt que je portais à cette discipline devint très vite une passion, mais qui ne pouvait, à l’époque, s’intégrer à ma peinture. Et, durant des années, je n’ai pu trouver l’architecture mentale, non artificielle, que je cherchais. Il m’a fallu de multiples expériences, parcourir un long chemin, assimiler différentes cultures, pour réaliser, tout d’abord des Mandalas contemporains et, ensuite, ce que j’ai appelé les « Mémoires Palatines ».

Ma rencontre avec Sa Sainteté le Dalaï-Lama, à Dharamsala en Inde fut déterminante. La Géométrie centrée, chargée d’un Sens, enfin, m’est apparue comme une évidence intérieure incontournable. En effet, les Mandalas, les Thankas, les Palais, les Portes, avec leurs géométries complexes et signifiantes, m’ont ouvert la voie.

Depuis 40 années, cette recherche est sans limite, sans âge. Elle évolue selon les conditions temporelles et la compréhension que je peux avoir de l’Instant ».

Jani

Lire la suite

Expositions

2015  Galerie Capazza, Nançay

2010  Livres d’Art, Miami, USA

On the road again, Galerie Capazza, Nançay

Peintures à propos du theater Kathakali, Goa, Inde

2009  Galerie Sinfield, Oxford, Royaume-Uni

2008  Noir et blanc, Galerie Capazza, Nançay

Lille Art Fair, Galerie Capazza

2007  X vu Par, Galerie Capazza, Nançay

Centre Culturel du Japon, Cologne, Allemagne

2006  Galerie Capazza, Nançay

Collegio Raffaello, Urbino, Italie

2005  Eros, Galerie Capazza, Nançay

2004  Galerie Capazza, Nançay

St’art, Foire Internationale de Strasbourg, Galerie Capazza

2003  St’art, Foire Internationale de Strasbourg, Galerie Capazza

Galerie Terra Viva, Saint-Quentin la Poterie

Rencontres d’Art, Musée Ingres, Montauban

2002  Rencontres d’Art, Musée Ingres, Montauban

Chapelle des Pénitents Blancs, Vence

2001  Galerie La Hune Brenner, Paris

Galerie Capazza, Nançay

2000  Espace Saint-Cyprien, Toulouse

Palazzo del Barco, Bordighera, Italie

Rencontres d’Art, Musée Ingres, Montauban

Rencontres d’Art, Musée de Pau

L’espace et l’oiseau, Musée de Rabastens

Galerie Morin-Pitel, Paris

1999 Espace Cardin, Paris (Galerie Capazza)

Galerie Moscato, Aix-en-Provence

Chemin de Croix de la Chapelle des Pénitents, Saint-Paul de Vence

1998  Galerie de la Salle, Saint-Paul de Vence

Galerie C. Dorval, Paris

1997 Espace Cardin, Paris (Galerie Capazza)

Galerie Capazza, Nançay

1996  Galerie de la Salle, Saint-Paul de Vence

1995  Galerie Litho-Art, Charlottenlund, Danemark

Galerie La Coupole, Neu-Isenburg, Allemagne

1994  Galerie Capazza, Nançay

Salon d’Art Contemporain de Monte-Carlo

Rencontres d’Art, Musée Ingres, Montauban

Galerie de la Salle, Saint-Paul de Vence

1993 Salon d’Art Contemporain, Beaulieu

Centre culturel de Bordighera, Italie

1992  Galerie Kamil, Monte-Carlo

Biennale Internationale de Brignoles

Salon d’Art Contemporain de Menton

Centre Matisse, Vence

Galerie de la Salle, Saint-Paul de Vence

Salon d’Art Contemporain, Beaulieu

1991  Chapelle des Pénitents Blancs, Vence

Galerie Lilo Marti, Saint-Paul de Vence

1990  Fondation Sophia-Antipolis

Maison des Artistes, Cagnes-sur-Mer

1984  Chapelle Corneille, Rouen

Cloître de Saint-Emilion

1980  Galerie F. Gollong, Saint-Paul de Vence

Galerie Ducène, Bruxelles

La France de 30 Créateurs d’Aujourd’hui par André Parinaud

1979  Galerie de la Salle, Saint-Paul de Vence

1978  Galerie C.Ratié, Paris

1976  Musée du Futur, Paris

Biennale Internationale de Menton

1973  Exposition Galerie Findlay, Paris-New York-Chicago

Musée de Saint-Paul de Vence

1972  Salon des Femmes Peintres, Musée d’Art Moderne, Paris

Salon International de la Femme par Sonia Delaunay, Nice

1971  Salon des Femmes Peintres, Musée d’Art Moderne, Paris

Nationale des Beaux-Arts, Paris

Salon des Artistes Français, Grand Palais, Paris

Salon du Gémail, Tours

1970  Salon des Femmes Peintres, Musée d’Art Moderne, Paris

Salon des Artistes Français, Grand Palais, Paris

Salon des Terres Latines, Paris

Salon de la Tauromachie, Nîmes

Galerie Isadora Duncan, Paris

1968  Exposition F. de Vallombreuse, Paris

1967  Exposition Galerie Mouffe, Paris

Lire la suite

Bibliographie

Catalogue exposition personnelle, Galerie Capazza, édition Galerie Capazza, 2015

Le Palais des Vents, Jani (récit autobiographique), coédition Galerie Capazza et Diabase, 2015

Le Lion à la crinière d’étoiles, Z’Editions

Tampura, Z’Editions

Terre de Feu, Z’Editions

Petit traité de Lithomancie, Editions Tipaza

Art Vencia, Recueil de lithographies préfacé par Michel Butor

Fête de Nuit au Jardin, Editions de l’Ormaie

Le Silence là-haut, Editions Tipaza

Lire la suite
Pour un meilleur affichage, merci de tourner votre téléphone.