Aucun produit disponible

LESAFFRE Laetitia, photographie

Le grain, le flou du tableau rendent au sujet son intimité. Mes photographies en deviennent impressionnistes, elles délaissent le trait pour ne garder que l’essence du sujet. 


Laetitia Lesaffre 

Biographie

Laetitia Lesaffre est artiste plasticienne, peintre laqueur et photographe, l’ensemble de sa démarche artistique porte sur le reflet. Elle photographie ses sujets en reflet dans ses tableaux laqués. 

Le miroir –symbole de la pureté de l’âme au Japon- incite à souvent à l’introspection. Au travers de l'effet miroir, le modèle émerge de l'obscurité, se perçoit, se voir regardé et regardant... L’image qu’il offre ne sera plus vraiment la sienne : déclenchée au moment où il laisse dériver ses pensées, et déformée parce reflet si particulier, l’image qui reste est une esquisse, une impression, qui se veut être la plus juste possible. 

Entre composition et spontanéité, entre méditation et action immédiate, l’artiste cherche à saisir ce moment où le sujet échappe à son image et donne ainsi à voir une autre interprétation du corps, du portrait, de l’essence même du sujet. 

Son travail photographique prend au fil du temps une dimension sociologique. Sa série de portraits « DE-SOL-ES, enfance exilée » créés en résidence chez France Terre d’Asile comme sa série « Kintsugi, reflets de femmes » ancrent son travail dans la réalité contemporaine. 

Elle participe à de nombreuses expositions en France et à l’étranger : elle expose notamment à Milan (MIA), Bruxelles (AAF), Cologne (List), Paris (Fotofever, Galerie Hegoa), Lille (galerie Melting Art), New York (Sturgis Art Gallery). Ses oeuvres font partie de collections privées et publiques. Elle a également participé à une exposition collective à la Maison de la Photographie de Lille, a reçu des prix (lauréate Objectif FEMMES 2018, prix du Conseil Général de l’Essonne, prix spécial du jury Beaune, prix Boesner). 

Insatiable chercheuse, elle poursuit sa démarche d’expérimentation en pratiquant la laque traditionnelle, l’art du Kintsugi, les tirages à l’ancienne et le mordançage, et au travers des reflets, dissout la frontière qui sépare la peinture de la photographie. 

Lire la suite

Expositions

2020 Invitée d’honneur, Biennale de photographie, Mairie du 15e, Paris
Exposition Kintsugi, Galerie Terres, Paris
Exposition Vendômois hors les murs, Galerie Hegoa, 

2019  Exposition, Galerie Hegoa, Paris 7
Salon Comparaisons, Grand Palais, Paris
Exposition personnelle à la Mairie du 20e et à la Mairie du 9e, Paris
Exposition collective, Galerie Youn Montréal, Canada
Exposition, Reco Sturgis New York, Etats-Unis
Fotofever avec la Galerie Melting Art

2018  Fotofever, Lauréate prix Objectif femmes, Mairie du 9e, Paris
Artcité, Hôtel de Ville de Fontenay sous Bois
La photographie et ses dérives, Espace d’Art Chailloux, Fresnes
Exposition permanente, Galerie Eleven Rennes & Art Traffic, Biarritz

2017  Phot’Aix, Galerie Jean Louis Ramand
Puls’art, Le Mans
Exposition Résonnance, Centre culturel de Pierrefitte
Exposition personnelle, Château de Val aux grès

2016  AAF Bruxelles avec la Galerie Jean Louis Ramand
Exposition personnelle, BNP Grands Moulins de Pantin
MIA Milan avec Galerie Jean Louis Ramand, OFI mécénat, Paris 
AAF Amsterdam, Pays-Bas
St’art Strasbourg
Invitée d’honneur, Salon de la photo Corbeil Essonne

2015  Maison de la Photographie, Lille, Melting Art
Fotofever Paris, Noorforart
Exposition permanente, Galerie au-delà des apparences, Annecy
Exposition permanente, Galerie Flo, Aigues Mortes
AAF Londres, Orange Cobalt
Exposition Jeunes Talents Galerie Sylvie Lepage
Prix du Conseil régional de l’Essonne 

Lire la suite

Technique de la laque

La laque est connue depuis la haute antiquité, dans divers points du globe. C’est avec la sève d’un Sumac – Rhus vernicifira – utilisé en Chine depuis plus de 5000 ans que le plus somptueux patrimoine a été créé.

La laque créée à partir de cette matière récoltée par gemmage du laquier ou arbre à laque est posée en glacis par succession de couches, poncées puis travaillées comme les anciens maitres. Elle gagne ses lettres de noblesse grâce à des générations successives de laqueurs chinois puis japonais qui se sont surpassés dans la création de décors riches en techniques – gravure, aventurine d’ors et d’argent, relief, incrustation de nacre, d’os de pierres dures et d’ivoire.

Les artistes européens imitèrent cette technique et sa matière jusqu’à inventer un style purement occidental.  Le métier de laqueur est aujourd’hui en constante évolution et ne cesse de s’enrichir de nouvelles expressions.

L’artiste Laetitia Lesaffre fait évoluer aujourd’hui son métier de laqueur en le mettant au service de sa démarche photographique : à la frontière entre la peinture et la photographie, son travail explore le reflet dans ses laques

Lire la suite
Pour un meilleur affichage, merci de tourner votre téléphone.